Les Millenials

Plus couramment appelés ”la génération Y”, les Millennials représentent l’intégralité des personnes nées entre 1980 et 2000. Ils sont 77 millions aux Etats-Unis, 89 millions en Europe et le 14,2 millions sur la France.
De par leurs spécificités sociologiques et comportementales distinctes, ils suscitent un vif intérêt auprès d’entreprises associées au domaine marketing et constituent 40 % des futurs acquéreurs immobiliers en France.
Quant à l’immobilier, ils ont:
Optimisme plus prononcé que les autres générations
Exigence de maîtriser son pouvoir d’achat immobilier avant d’acheter
Plus technophiles que les autres générations
Manque de confiance envers les professionnels de l’immobilier

Le Crédit Impôt formation

Le dispositif de crédit d’impôt est établi pour toutes les entreprises ayant un régime réel d’imposition sur les bénéfices (impôt sur le revenu ou sur les sociétés) ou exonérées ; calculé sur les coûts pour la formation de leurs dirigeants.
Vous êtes en droit d’obtenir un crédit d’impôt formation à moins d’être une entreprise individuelle sous le régime de la micro-entreprise. Cet allègement fiscal s’applique donc si vous êtes:
– gérant ou président de SARL, EURL, SAS (SASU)
– président du conseil d’administration
– président directoire
– directeur général
– membre de sociétés par actions
– administrateur
– entrepreneur individuel.
Et vous pouvez en bénéficier quelle que soit votre activité :
– commerciale.
– industrielle.
– artisanale.
– libérale.

Chasseur Immobilier L’interlocuteur Privilégié

Le métier de chasseur immobilier ne cesse d’être en augmentation. En tant que professionnel de l’immobilier, sa profession est encadrée par la loi n°70-9 du 2 janvier 1970. Intermédiaire qualifié dans la négociation, il est titulaire d’une carte professionnelle et perçoit sa rémunération seulement si sa mission a été un franc succès ; tout comme un agent immobilier. À l’inverse de l’agent immobilier qui est mandaté par le vendeur, le chasseur immobilier l’est par l’acheteur.
Tout comme le métier d’agent immobilier, la profession de chasseur immobilier est encadrée par la loi Hoguet. De ce fait, l’élément primordial de base est d’avoir obtenu un diplôme d’au moins trois années d’études supérieures après le baccalauréat dans le domaine juridique, commercial, économique ou bien de pouvoir confirmer son expérience professionnelle. De plus, il vous faut posséder une carte de transaction professionnelle (carte “T”), une assurance RCP (responsabilité professionnelle), une condition de moralité (bulletin numéro 2 du casier judiciaire) et une attestation de garantie financière ; sans quoi, il ne sera pas possible d’exercer ce métier.

L’Agent Immobilier et la Lutte contre le Blanchiment d’Argent

L’ article 324-1 du code pénal indique que; ” Le blanchiment est le fait de faciliter, par tout moyen, la justification mensongère de l’origine des biens ou des revenus de l’auteur d’un crime ou d’un délit ayant procuré à celui-ci un profit direct ou indirect. Constitue également un blanchiment le fait d’apporter un concours à une opération de placement, de dissimulation ou de conversion du produit direct ou indirect d’un crime ou d’un délit. Le blanchiment est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende. ”
De ce fait, sont également concernées les sommes acquises « au noir » car elles sont soustraites à la TVA et à l’impôt sur les revenus.

Le Code de Déontologie

Administré et planifié par la loi ALUR, le décret du 28 août 2015 a instauré le Code de Déontologie pour les professionnels de l’immobilier.
Les objectifs de ce nouveau code sont d’instaurer de bonnes habitudes dans le cadre des activités de transaction et de gestion immobilière quant aux intérêts des clients mais également d’assurer d’honnêtes usages de la part des professionnels concernés par ce décret.   Il s’agit des agents immobilier, des administrateurs de biens, des syndics de copropriété et des marchands de listes.
Composé de 11 articles, le code de Déontologie s’applique donc à l’ensemble des professionnels possédant la carte “T”, “G” ou “S” et de façon indirecte aux salariés ou indépendants habilités.
Les agents immobiliers, agents co, et mandataires doivent s’adonner à suivre 14h heures de formation professionnelle initiale et continue chaque année.

Mandataire et Mandant : Pouvoirs, Engagements et Devoirs

Le mandataire immobilier fait appel à des connaissances et compétences commerciales et juridiques. Il est un professionnel indépendant de l’immobilier, un négociateur qui exerce son activité et reçoit les mandats au nom d’un agent immobilier titulaire d’une carte professionnelle. Néanmoins, il se bénéficie du statut d’agent commercial lié à l’agent immobilier par un contrat de mandat.

Les Clés de la persuasion

La persuasion n’est pas un talent simple à acquérir. Cette aptitude offre l’opportunité de modifier ou appuyer les attitudes, opinions et comportements des autres. De ce fait, ce savoir-faire est primordiale afin d’obtenir le succès dans toute relation personnelle et professionnelle; d’autant plus dans le secteur de la vente. Pour persuader, il faut être doté d’excellentes capacités de communication afin de gagner la confiance des autres dans le but d’arriver à ses fins.
Les renseignements :
Les personnes persuasives utilisent intelligemment des renseignements utiles afin de renforcer vigoureusement leur position, en ajoutant des histoires convaincantes, des exemples, des données précises et des images préalablement choisies. La plupart des situations de persuasion se composent de plusieurs décideurs et des influencer qui participent souvent activement au processus décisionnel en offrant des conseils et des renseignements aux principaux intervenants ainsi qu’aux décideurs.

Être mandataire, le professionnel de l’immobilier mandaté

Dans le cadre d’un mandat de vente simple, cet acte vous autorise à confier (de façon restreinte ou totale) à un confrère la vente du bien.
Dans cette hypothèse, la délégation se doit d’être écrite dans un mandat afin que les responsabilités de chacun soient clairement établies, sachant qu’elles restent évidemment soumises à la loi 70-9 du 2 janvier 1970 (respect des formes et conditions du mandat principal, transcription sur le registre-répertoire, délivrance d’un reçu).
Le délégant demeure responsable des fautes commises par son confrère ; qui engage également sa propre responsabilité professionnelle. Il en résulte donc une relation triangulaire entre ;
le mandant et le mandataire
le mandant et les tiers
le mandataire et les tiers.

Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Téléchargez notre catalogue