En ce début d’année 2024 plein d’espoir pour le secteur immobilier, qui s’est fortement ralenti après la reprise post-covid de fin 2021 à fin 2022, nous allons voir les chiffres et tenter de proposer des tendances pour l’année en cours.

 

Quel est le bilan de 2023 concernant les prix ?

S’agissant des prix, l’année 2023 a été marquée par une diminution globale…Cette diminution qui n’a pas permis de compenser la perte de pouvoir d’achat constaté par tous et toutes, qui oscille actuellement sur une perte aux alentours de 10-15m² en moyenne selon le type de bien et de marché, se retrouve dans toutes les régions et n’épargne pas les secteurs les plus actifs au début du 1er semestre 2023 (région PACA notamment où les prix n’ont pas diminué).

Un fait qui aura sauté aux yeux de tous, les prix chutent plus fortement en région Île de France. Que ce soit pour les appartements où les maisons, les baisses de prix ont atteint dans certains arrondissements de Paris les 8%.

Du reste du territoire, certaines régions n’ont pas constaté de baisse significative des prix, notamment proche de la Côte d’Azur et au niveau de la frontière suite, proche des Alpes.

 

Quel est le bilan de 2023 concernant les transactions ?

À la lecture des données issues des notaires de France, nous pouvons lire une baisse assez volumineuse sur l’année 2023 comparée à 2022 du nombre de transactions. Les estimations arrêtées pour l’heure, car aucun chiffre officiel n’a été publié, semble indiquer un montant de transactions potentiellement inférieur à 900 000, ce qui est très bas comparé aux 1 138 000 transactions réalisées sur 2022.

La diminution du volume des transactions immobilières, qui a certes été favorisé par une longue période d’inflation à tous les niveaux sur cette année entraînera des répercussions majeures sur l’ensemble du secteur. Les stratégies d’achat et de vente. Certains professionnels du secteur agents immobilier notamment ont constaté la très faible appétence des Français à investir dans la pierre au point de voir le nombre d’annonces chuter en flèche.

Les intermédiaires doivent tenir compte de ces évolutions pour adapter leurs stratégies et préserver leur activité.

Malgré les « coups de pouce » du gouvernement et du HCSF s’agissant de l’emprunt immobilier, ces derniers n’ont pas permis une envolée des investissements.

Cette rechute n’est pas forcément synonyme d’un mauvais état du marché, par rapport à 2018, le déclin est moins important en 2023 (relativement à l’année qui précède). Sur l’année 2018, un recul de presque 10% du nombre de maisons individuelles et des diminutions de demandes de permis de construire et de mise en chantier également marqué (selon l’observatoire de l’immobilier de la FPI)

 

Qu’attendre du marché immobilier en 2024 ?

Les prévisions pour l’année qui arrive sont assez floues. D’un point de vue purement cyclique, la baisse des transactions risque de durer notamment si les conditions de financement ne se débloquent pas.

Si le problème concerne le taux d’endettement alors le rachat de crédit deviendra potentiellement un outil utile pour la plupart des ménages, mais cela semble ne pas être le cœur du nœud.

La récente réglementation régissant les passoires énergétiques peut avoir un effet délétère sur la vente. Beaucoup de propriétaires ayant un bien en vente depuis un moment et ne souhaitent pas franchir le pas de la rénovation risquent de brader leur bien.

Ces articles pourraient vous plaire :

Le bail rural en clair

Le bail rural est un bail à statut spécifique du fait de son objet relativement unique : l’exploitation d’une activité agricole que ce soit au travers de l’usage du sol ou des bâtiments érigés sur le terrain. Le bail rural obéit

Lire la suite »

Les types de clients en immobilier

“L’agent immobilier doit communiquer en fonction du profil de personnalité des ses clients et, au travers de leurs attitudes, de leur expression et de leur comportement, il doit déceler les mobiles d’achat. Il doit lui-même se présenter au client en

Lire la suite »

Table des matières

Nos dernières formations ALUR :
Formation alur fiscalite immobiliere

Partagez cet article :

Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Téléchargez notre catalogue