Le métier d’agent immobilier suppose une aptitude particulière aux interactions. C’est à la fois le principe du métier, mettre en relation l’offre et la demande immobilière, et son présupposé, étendre son réseau pour aller à la rencontre de cette offre et de cette demande immobilière. On peut également inclure dans ces interactions les nombreuses professions auxquelles un agent immobilier a affaire pour monter et gérer les dossiers, puis pour conclure les transactions : assureurs, notaires, etc.

Plus un réseau professionnel est dense, plus il recèle d’opportunités. Voici quelques conseils pour aider les agents immobiliers à établir et à entretenir le leur.

Pourquoi réseauter dans l’immobilier ?

Se constituer un réseau s’avère utile pour un agent immobilier, notamment pour :

  • Dénicher des clients,
  • Conclure des partenariats,
  • Améliorer son offre commerciale,
  • Faire bénéficier d’une meilleure expertise,
  • Promouvoir de nouvelles expertises,
  • Obtenir de nouvelles missions,
  • Partager avec d’autres agents sur le métier,
  • Bénéficier d’un soutien financier,
  • Etc.

L’état des lieux de son propre réseau

Avant d’aller chercher de nouveaux contacts (et de nouvelles opportunités), il est constructif de se pencher sur le réseau qu’on a déjà, qu’il soit réel ou virtuel. Pour s’en faire une idée, l’agent immobilier doit consulter :

  • Ses profils sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, etc.),
  • Le répertoire de son téléphone,
  • Les contacts de sa boîte mail,
  • Les cartes de visite accumulées au fil du temps.

Cet état des lieux rassemble les réseaux personnels et professionnels de l’agent immobilier. Il y a certes des limites à fixer pour conserver une vie privée, mais il ne faut pas dénier non plus tout le potentiel des réseaux de ses connaissances les plus proches, car même son premier cercle peut permettre d’étendre son réseau professionnel.

Il faut aussi avoir en tête que des métiers variés peuvent contribuer à l’offre commerciale de l’agent immobilier. Il peut, par exemple, se constituer un carnet d’adresses d’artisans sur les diverses tâches utiles à la rénovation ou l’entretien d’un bâtiment.

Susciter des rencontres

En exploitant son réseau existant, il est possible de dénicher des opportunités de réseau, notamment via :

  • Le milieu associatif, plus particulièrement sur les thématiques en lien avec l’immobilier,
  • L’événementiel professionnel, ce qui inclut les salons, les colloques, les formations, les forums et autres conférences,
  • Le réseau professionnel en lui-même, d’autres agents immobiliers, ceux qui ont la même spécialité ou travaillent sur la même zone géographique par exemple,
  • Les réseaux professionnels sélectifs, clubs d’entrepreneurs et autres cercles de dirigeants,
  • Les événements de networking, pour rencontrer d’autres professionnels qui veulent aussi étoffer leur réseau et créer des opportunités.

Internet est un outil très utile pour se constituer un réseau professionnel, avec de nombreuses fonctionnalités :

  • S’inscrire sur les réseaux sociaux utiles aux agents immobiliers, en soignant sa présentation,
  • Rejoindre les groupes d’agents immobiliers, de son réseau d’agences, etc.
  • Retrouver des collègues, des collaborateurs, des experts et professionnels avec qui l’agent immobilier a déjà travaillé, d’anciens clients aussi,
  • Partager des contenus pertinents, des articles et des actualités de préférence dynamiques et positives,
  • S’intéresser aux publications de son réseau et réagir avec tact,
  • Communiquer de façon ciblée et sans que cela soit trop redondant pour les cibles.

Entretenir son réseau d’agent immobilier

Se rencontrer concrètement

Pour se constituer un réseau d’agent immobilier et l’entretenir, il convient de soigner sa visibilité, que ce soit sur le terrain, en agence ou en ligne. Mais quelle est la meilleure façon de faire persévérer une relation ? Faire qu’elle devienne concrète, bien évidemment ! En ce sens qu’il est toujours bon de se concerter avec les calendriers des uns et des autres pour leur proposer de se voir. Déjeuner, dîner, brunch, apéritifs, afterworks, les occasions ne manquent pas !

Même si le cadre d’une rencontre est différent de celui d’une réunion, il faut s’adapter à la relation professionnelle que l’on a avec son interlocuteur pour lui proposer le rendez-vous qui convient, histoire de ne pas faire n’importe quoi. C’est un fait établi, en-dehors du cadre du travail, fréquenter son réseau professionnel est un bon moyen de raviver les intérêts communs et de créer des affinités utiles pour son activité. Puis c’est la matérialisation d’une collaboration mutuellement appréciée qui est amenée à perdurer.

Ne pas se cantonner aux besoins de la profession

Dans l’idéal, la communication d’un agent immobilier envers son réseau ne doit pas être limitée à la seule utilité que vos contacts professionnels peuvent avoir pour vous. Ainsi, il est de bon ton de :

  • Donner de son temps pour son réseau, lui faire bénéficier de son expertise,
  • Participer à des sessions de networking,
  • Aider ses contacts et leur faciliter le travail via des outils et des solutions adaptées,
  • Se concerter pour mettre en commun des compétences de son réseau et créer une offre commune,
  • Donner des nouvelles à tout le monde, de façon plus ou moins ciblée, régulièrement mais sans être étouffant,
  • Partager des messages, des productions, des articles et des réactions de façon raisonnée, pour maintenir le lien et susciter des attentions mutuelles.

Table des matières

Nos dernières formations ALUR :

Partagez cet article :

Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Téléchargez notre catalogue