Formation carte T

La Carte T : Qu’est-ce que c’est ?

La carte professionnelle T est le sésame indispensable pour tous les agents immobiliers souhaitant exercer légalement en France. Cette certification, officiellement connue sous l’appellation de “transactions sur immeubles et fonds de commerce“, garantit que les professionnels de l’immobilier disposent des connaissances et de l’éthique nécessaire pour accompagner leurs clients. Découvrons ensemble comment obtenir cette précieuse carte.

Les conditions d’obtention de la carte T

Niveau de formation et diplômes requis : Pour aspirer à la carte T, plusieurs chemins s’offrent à vous. Un BTS Professions Immobilières est souvent le cursus privilégié, mais une licence en droit, économie ou gestion peut également faire l’affaire. Pour ceux qui ont emprunté un parcours professionnel direct, une expérience significative dans le domaine peut compenser l’absence de diplôme.

Casier judiciaire : La probité étant une qualité essentielle dans le métier, un extrait de casier judiciaire (bulletin n°2) vierge est exigé pour prouver votre intégrité.

Garantie financière et assurance : Afin de protéger les intérêts de vos clients, vous devrez justifier d’une garantie financière et souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.

Processus d’obtention de la carte T

La demande de carte professionnelle T se fait auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de votre région. Le dossier doit comprendre vos justificatifs de formation ou d’expérience, un extrait de casier judiciaire, ainsi que les preuves de votre garantie financière et de votre assurance. Les frais varient en fonction de plusieurs facteurs, mais il est crucial de les anticiper dans votre budget.

Formation continue

La formation ne s’arrête pas une fois la carte en poche. En effet, pour renouveler votre carte T, vous devrez prouver votre participation à des formations continues, à hauteur de 14 heures par an ou 42 heures tous les trois ans. Ces sessions sont cruciales pour rester à jour sur les évolutions législatives et techniques du métier. Découvrez les formations continues en immobilier !

FAQ

La carte professionnelle T (transactions sur immeubles et fonds de commerce) est valide pour une durée de 3 ans en France. Avant l'expiration de cette période, les détenteurs de la carte doivent engager une procédure de renouvellement, qui implique généralement de prouver qu'ils ont suivi une formation continue au cours des trois dernières années. Cette exigence de formation continue est conçue pour assurer que les professionnels de l'immobilier restent au fait des dernières évolutions législatives, réglementaires et techniques de leur secteur.

Pour renouveler votre carte professionnelle T dans l'immobilier, vous devez suivre une procédure spécifique avant l'expiration de sa validité de 3 ans. Voici les étapes clés pour le renouvellement :

 

Formation Continue : Assurez-vous d'avoir suivi la formation continue obligatoire, qui est de 14 heures par an ou 42 heures sur trois ans. Cette formation doit être réalisée auprès d'un organisme agréé et couvrir des sujets pertinents pour votre activité professionnelle.

 

Constitution du Dossier : Préparez un dossier de renouvellement qui inclut généralement :

Une preuve de votre formation continue (attestations de formation).

Un formulaire de demande de renouvellement de la carte professionnelle (disponible sur le site de la CCI ou de l'organisme délivrant les cartes dans votre région).

Un extrait de casier judiciaire (bulletin n°2) pour attester de votre honorabilité.

La preuve d'une assurance en responsabilité civile professionnelle.

La justification d'une garantie financière si votre activité le requiert.

Tout changement d'adresse ou d'information doit être signalé.

 

Dépôt du Dossier : Envoyez ou déposez votre dossier complet à la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) compétente de votre région. Certaines CCI peuvent permettre le dépôt électronique via une plateforme dédiée.

 

Paiement des Frais : Il y aura des frais de renouvellement à régler. Ces frais varient en fonction de votre région et des services proposés par votre CCI. Informez-vous à l'avance pour prévoir le paiement.

 

Réception : Après le dépôt, suivez l'état de votre demande si votre CCI offre un suivi en ligne ou par contact direct. Une fois votre demande traitée et approuvée, vous recevrez votre nouvelle carte professionnelle.

Les cartes professionnelles T, G, et S sont des autorisations réglementaires distinctes en France, destinées aux professionnels exerçant dans différents domaines de l'immobilier. Voici les principales différences entre ces trois types de cartes :

 

Carte T - Transactions sur immeubles et fonds de commerce

 

Domaine d'activité : Cette carte est délivrée aux professionnels réalisant des transactions immobilières, c'est-à-dire l'achat, la vente, l'échange, la location ou la sous-location en nu ou en meublé d'immeubles bâtis ou non bâtis. Elle concerne également les transactions sur des fonds de commerce ou des cessions de sociétés immobilières.

Formation requise : Les détenteurs doivent avoir suivi une formation spécifique en immobilier ou justifier d'une expérience professionnelle pertinente.

 

Carte G - Gestion immobilière

 

Domaine d'activité : La carte G autorise la gestion immobilière, ce qui inclut la gestion de biens immobiliers pour le compte de propriétaires, la perception de loyers, et la gestion des charges et des travaux. Elle est nécessaire pour les administrateurs de biens, les syndics de copropriété, etc.

Formation requise : Comme pour la carte T, la détention de cette carte nécessite une formation adéquate en gestion immobilière ou une expérience équivalente.

 

Carte S - Syndic de copropriété

 

Domaine d'activité : Bien que la gestion de copropriétés soit couverte par la carte G, la carte S est spécifiquement dédiée aux professionnels exerçant en tant que syndics de copropriété. Elle souligne l'importance et la spécificité de cette fonction dans le secteur immobilier.

Formation requise : Les exigences en termes de formation et d'expérience sont similaires à celles des cartes T et G, mais avec un focus sur la gestion de copropriétés.

Consultez également nos autres articles :

Agent Immobilier

Les conditions d’obtention d’un permis de louer au regard de la Loi n° 2024-322 du 9 avril 2024

La lutte contre l’habitat indigne prend un nouveau tournant avec la promulgation de la Loi n° 2024-322 du 9 avril 2024. Cette législation, visant à ...
Read More →
Formation ALUR

Comment obtenir la carte t ?

L’acquisition de la carte professionnelle d’agent immobilier, communément appelée carte T, est un passage obligatoire pour tous ceux qui souhaitent exercer légalement en tant qu’intermédiaires ...
Read More →
FAQ loi Alur

Les impôts locaux et taxes d’urbanisme pour 2024

Les récents ajustements des impôts locaux et des taxes d’urbanisme pour l’année 2024 apportent des changements significatifs qui affectent les contribuables et les collectivités locales. ...
Read More →
Agent Immobilier

La déclaration des meublés de tourisme

La location de meublés de tourisme est une activité répandue qui nécessite une réglementation adéquate pour assurer la transparence et la sécurité des locations. La ...
Read More →
Agent Immobilier

La nouvelle procédure d’expropriation pour les immeubles insalubres

  La France a récemment franchi une étape importante dans sa législation en matière de lutte contre l’insalubrité et la dégradation des immeubles avec la ...
Read More →
Agent Immobilier

Le non-respect des conditions attachées au maintien du PTZ et le non-paiement du loyer par le locataire

Les litiges entre locataires et bailleurs peuvent parfois prendre des tournures inattendues, mettant en lumière des aspects juridiques souvent complexes. L’un de ces aspects concerne ...
Read More →
Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Veuillez sélectionner un formulaire valide