Les solutions digitales transforment les usages du secteur de l’immobilier, notamment en matière de transaction. Elles facilitent l’accomplissement des tâches, encore faut-il que les agences immobilières acquièrent les compétences pour utiliser ces technologies et s’organisent en conséquence. Une modernisation qui incite à travailler différemment pour faciliter les transactions immobilières.

La digitalisation des transactions immobilières

La numérisation et l’automatisation des tâches

Des outils et des logiciels permettent de numériser facilement des documents papiers et de générer directement des documents en format numérique. Des interfaces et des applications facilitent la gestion des procédures et peuvent être développées pour un usage interne ou pour améliorer l’expérience client.

Les solutions digitales facilitent les transactions immobilières par :

  • La dématérialisation des processus d’achat, de location et de gestion administrative,
  • La synchronisation automatique de l’offre et de la demande immobilière en temps réel.

La gestion des données et leur analyse

Les agences immobilières ont l’opportunité d’accroître leur productivité grâce aux solutions de collecte et de traitement des données (Big Data). Ces outils, des logiciels développés pour classer et combiner un grand nombre d’informations, permettent de visualiser, de segmenter et même de prédire (grâce à l’intelligence artificielle) les comportements des clients. Des atouts considérables pour gérer efficacement les transactions, proposer une meilleure qualité de service et augmenter la satisfaction client tout en réduisant les coûts de gestion.

La mise en place de ces logiciels donne aux agences immobilières les moyens de :

  • Détecter les prospects avec qui les transactions immobilières pourront être conclues,
  • Proposer à chaque client le type de biens immobiliers et les services qui lui correspondent,
  • Lancer des campagnes marketing plus efficaces,
  • Adapter sa stratégie commerciale aux évolutions des analyses sur la demande (analyses prédictives, aide à la décision, etc.).

L’utilisation d’objets connectés

Grâce aux capteurs et à la transmission des données des objets connectés, on a la capacité de constater en temps réel le bon fonctionnement d’un bien immobilier et de ses services, ce qui permet de réduire les coûts de gestion et de maintenance. L’Internet des objets compilé en solutions domotiques fait des émules : une façon pour les agences immobilières de répondre aux attentes de leurs clients en matière de connectique.

Plus concrètement, les objets connectés donnent l’opportunité de :

  • Enrichir les annonces immobilières avec davantage de données techniques sur les biens,
  • Collecter des informations sur les usagers et leur proposer des biens immobiliers adaptés.

La décentralisation des registres

La Blockchain est une solution digitale de stockage et de transmission d’informations que ses utilisateurs décentralisent. Les avantages de l’utilisation de cette technologie sont nombreux : les informations d’une Blockchain sont infalsifiables, certifiables, consultables par les utilisateurs à tout moment, archivables et transparentes.

Cette solution autorégulée revêt un grand intérêt pour les agences immobilières, du fait que :

  • La Blockchain peut relier tous les acteurs d’une transaction immobilière aux registres obligatoires,
  • Cette solution digitale enregistre et stocke les preuves nécessaires à la réalisation d’une transaction.

La modélisation des bâtiments

L’acronyme BIM (Building Information Model ou Bâtiments et Informations Modélisés) désigne les solutions technologiques qui permettent de modéliser précisément un bâtiment. La modélisation 3D améliore le service des agences immobilières :

  • En permettant aux prospects de visualiser les annonces immobilières en proposant une visite virtuelle des biens grâce à leur visualisation à 360°,
  • En poussant l’expérience immersive jusqu’à la réalité augmentée.

Ces modélisations nécessitent du matériel adapté et des compétences d’un certain coût. Ceci étant, il est démontré que le taux de transformation des transactions immobilières est beaucoup plus élevé en utilisant des annonces avec ces solutions immersives.

L’utilisation des plateformes de services

Les plateformes de services sont un moyen intéressant de dématérialiser la relation client. Il faut que ces plateformes aient à leur disposition les informations nécessaires pour répondre aux besoins des interlocuteurs de l’agence immobilière. Ainsi, les usagers peuvent avoir un interlocuteur qui possède une certaine capacité d’action et recueille des données exploitables par l’agence immobilière.

Le recours à cette relation client dématérialisée permet de :

  • Répondre aux attentes des clients de l’agence immobilière de façon efficace,
  • Cultiver son image par le biais d’une communication spécifique travaillée avec la plateforme,
  • Augmenter son taux de conversion par l’octroi à la plateforme d’une certaine latitude d’action sur l’enclenchement et le traitement d’une transaction immobilière.

Une approche collaborative

Les agences immobilières tendent à favoriser la mise en contact de leurs clients entre eux par des solutions digitales, lorsqu’ils sont intéressés par de l’habitat collaboratif. Pour les prospects, c’est une façon de réduire le prix d’achat et de trouver d’autres personnes avec le même type de projet. Les agences immobilières peuvent mettre en place une plateforme qui les rassemble et réguler leurs demandes pour proposer des offres en conséquence et parvenir à des transactions.

Où en est la transformation digitale dans l’immobilier ?

Digitalisation : impact métier et faisabilité

L’approche collaborative et les plateformes de services ne sont pas les solutions digitales les plus influentes sur les transactions et les métiers en agence. Mais ce sont les plus faciles à mettre en œuvre.

La décentralisation des registres, la modélisation 3D et les objets connectés nécessitent un certain degré de compétence pour être bien employés. Ces solutions n’ont pas un grand impact sur les métiers de l’immobilier, car ce sont des pratiques qualifiées intégrables directement par embauche et solutions logicielles.

L’analyse des données ainsi que la numérisation et l’automatisation des outils et des processus de transaction sont les solutions digitales qui ont le plus d’incidence sur le secteur de l’immobilier. Leur utilisation modifie énormément le travail dans les agences immobilières.

Digitalisation : les tendances de mise en œuvre

L’importance cruciale de la numérisation et de l’automatisation des tâches

L’innovation digitale la plus importante aujourd’hui et qui devrait le rester sans nul doute dans les années à venir, c’est celle de la numérisation et de l’automatisation des tâches. Les enjeux administratifs sont tels dans l’immobilier qu’il ne saurait en être autrement.

Le Big Data, en bon élève de la planification stratégique

Observer les tendances des transactions et des demandes des prospects grâce au traitement des données, pour ensuite en tirer les leçons et augmenter le nombre de transactions et la qualité de la satisfaction client. C’est tout l’enjeu du Big Data dans l’immobilier. Cette gestion des données est déjà bien intégrée dans les cabinets et on l’exploite en permanence pour tenter de tirer son épingle du jeu, car le secteur est particulièrement concurrentiel !

Les objets connectés, une demande désormais bien intégrée

Le confort et la sécurité qu’apportent les solutions domotiques via les objets connectés sont aujourd’hui bien intégrés dans l’immobilier. Ce sont des dispositions très demandées et, par conséquent, de vrais atouts de vente.

La modélisation 3D, une innovation à fort potentiel

Permettre à ses clients de s’immerger virtuellement dans un bien immobilier, de le visiter grâce à des vidéos et à des images à 360°, ce n’est pas encore crucial, mais cela influence déjà beaucoup les transactions. Un très grand atout qui pourrait devenir incontournable à l’avenir et que les agences immobilières feraient bien d’intégrer dans leurs annonces dès maintenant, pour celles qui ne l’ont pas encore fait.

A la marge, les plateformes de services, la Blockchain et l’approche collaborative

L’utilisation de la Blockchain, de l’approche collaborative et des plateformes de services devraient continuer à se développer dans le secteur de l’immobilier, mais de façon plus marginale que les autres innovations digitales.

Initier la transformation digitale de son cabinet

Digitalisation et conduite du changement

Au sein d’un cabinet immobilier, il convient d’engager les processus d’innovation digitale de façon raisonnée et méthodique :

  • Annoncer les changements de façon progressive, en se renseignant auprès des collaborateurs sur leur perception du digital et les bénéfices concrets de l’utilisation des nouveaux outils au quotidien, puis faire un point sur leurs connaissances et leur capacité d’appropriation des outils digitaux.
  • Faire un accompagnement au changement sur les innovations digitales choisies, en modulant les aspects de formation pour leur utilisation et les considérations RH attenantes (recrutement, reconversion, mobilités…).
  • Penser la nouvelle organisation de l’agence immobilière que l’innovation digitale implique, en intégrant correctement les nouveaux dispositifs technologiques dans les méthodes de travail, puis en adaptant les méthodes de management et le modèle économique en conséquence.
Accompagnement de l’évolution des métiers de l’immobilier

Dans les faits, les cabinets immobiliers privilégient le plus souvent la montée des compétences au sein de leurs équipes. Peu mettent en place une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) ou proposent une mobilité vers d’autres domaines professionnels en cas de tels changements.

Les principaux leviers d’évolution des métiers de l’immobilier vers la digitalisation sont :

  • Des formations adaptées aux innovations techniques choisies,
  • La mise en place des outils et moyens techniques correspondants,
  • Des actions de communication et de sensibilisation interne sur le bien-fondé de ces changements.

Bien menée, la digitalisation d’un cabinet immobilier constituera un atout majeur pour son activité. Ces outils permettent :

  • de gagner en capacité opérationnelle,
  • d’améliorer notoirement la relation client,
  • de favoriser une organisation transversale et coopérative au sein de l’agence,
  • d’étendre son réseau de coopération à d’autres acteurs de l’immobilier,
  • de mieux comprendre, voire d’anticiper les attentes des clients.

Table des matières

Nos dernières formations ALUR :

Partagez cet article :

Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Téléchargez notre catalogue