La loi du 9 avril 2024 : Un nouveau souffle dans la lutte contre l’habitat indigne

La loi du 9 avril 2024 : Un nouveau souffle dans la lutte contre l’habitat indigne

 

La France fait face à un défi majeur : lutter contre le fléau du logement indigne. Dans ce contexte, la Loi du 9 avril 2024, visant à accélérer et simplifier la rénovation de l’habitat dégradé ainsi que des grandes opérations d’aménagement, représente une avancée significative. Cette loi, élaborée dans le but de prévenir la dégradation de l’habitat, d’accélérer la réhabilitation des logements dégradés et de combattre les marchands de sommeil, revêt une importance capitale dans le paysage législatif français.

Le constat est alarmant : près d’1,5 million de logements sont aujourd’hui considérés comme dégradés en France. Face à cette réalité préoccupante, la Loi du 9 avril 2024 s’impose comme une réponse concrète et ambitieuse. Enrichie au cours de son examen par les parlementaires, passant de 17 articles à l’origine à 59 articles, cette loi incarne un engagement fort des autorités pour restaurer la dignité du logement.

 

Prévenir la Dégradation des Immeubles

 

La prévention constitue un pilier essentiel de cette loi. Pour anticiper la dégradation des immeubles, plusieurs mesures ont été mises en place. Tout d’abord, la loi élargit le champ des travaux pouvant faire l’objet d’une opération de restauration immobilière (ORI), permettant ainsi une intervention plus précoce contre les dégradations. De plus, une nouvelle procédure d’expropriation des immeubles indignes à titre remédiable est créée, visant à agir en amont pour sauver les immeubles dans un état critique. Les syndicats de copropriétaires bénéficieront également d’un prêt global collectif, simplifiant ainsi le financement des travaux.

 

Accélérer la Réhabilitation de l’Habitat Dégradé

 

La rénovation des logements dégradés est au cœur des préoccupations de la Loi du 9 avril 2024. Cette loi instaure un régime de scission judiciaire des copropriétés en redressement, permettant de sortir de l’impasse des gigantesques copropriétés. De plus, la procédure de prise de possession anticipée est renforcée, tandis que la déclaration de carence d’une copropriété est facilitée.

 

Lutter Contre les Marchands de Sommeil

 

La lutte contre les marchands de sommeil est une priorité de cette loi. Pour ce faire, le registre national d’immatriculation des copropriétés est enrichi de nouvelles données sur ces individus nuisibles. Les sanctions pénales à leur encontre sont également renforcées, avec notamment une peine d’interdiction d’acquérir un bien immobilier alourdie à 15 ans.

 

En somme, la Loi du 9 avril 2024 marque une avancée significative dans la lutte contre l’habitat indigne en France. En prévoyant des mesures préventives, en accélérant la réhabilitation des logements dégradés et en renforçant la lutte contre les marchands de sommeil, cette loi témoigne de la volonté des autorités de garantir à tous des conditions de vie dignes et respectueuses.

Ces articles pourraient vous plaire :

Permis de construire dématérialisé

Depuis le 1er janvier 2022, un usager peut déposer sa demande de permis de construire en ligne, à tout moment et où qu’il soit, dans une démarche simplifiée et sans frais. Toutes les communes doivent être en mesure de recevoir

Lire la suite »

Tout savoir sur l’urbanisme en milieu rural

Tout savoir sur l’urbanisme en milieu rural Comment prendre en compte les différents zonages réglementaires en milieu rural lors d’une vente d’immeubles ? Les plans locaux d’urbanisme  (« anciens » P.O.S = plans d’occupation des sols)  présentent au contraire bien des avantages

Lire la suite »

Table des matières

Nos dernières formations ALUR :

Partagez cet article :

Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Veuillez sélectionner un formulaire valide