La présence de belles photos influence grandement l’efficacité d’une annonce immobilière, car ce sont elles que les prospects regardent généralement tout de suite après le prix. La qualité des clichés, leur cadrage, la luminosité ou encore l’ambiance qu’ils restituent en image sont autant de critères que les agents immobiliers sont invités à prendre en compte pour susciter l’intérêt et conclure plus rapidement les transactions.

Privilégier la luminosité

Les biens immobiliers qui laissent entrer la lumière naturelle sont les plus prisés, car les plus agréables. Alors autant prendre les photos les plus lumineuses possible ! Il est donc conseillé de faire la séance photo durant en pleine journée, quand la météo est ensoleillée.

Plus un espace est lumineux, plus on a l’impression qu’il est grand et volumineux. N’hésitez pas à ouvrir les stores, les rideaux et les volets pour faire rentrer un maximum de photons. Cependant, attention au contre-jour ! Pour éviter de louper les photos, le mieux est de se placer dos à la source de lumière. L’utilisation du flash rend souvent mal et suppose une mauvaise luminosité des lieux, donc il vaut mieux l’éviter.

Trouver les bons angles de vue

Plus on réussit à prendre du recul pour une photo, plus on agrandit l’angle de vue. En plaçant son appareil aux extrémités des pièces, on agrandit l’impression de volume sur les photos et on donne davantage à voir du bien immobilier et de son agencement. Dans la même logique, les photos rendront mieux en dézoomant au maximum et en utilisant un « grand angle » sur appareil photo ou smartphone.

Utiliser le bon format photo

Pour leurs annonces, les agents immobiliers doivent privilégier les photos au format paysage. C’est ce qui est le plus adapté aux annonces en ligne. Le plus simple est de prendre les photos à hauteur d’homme, dans une logique immersive, pour que les prospects se projettent mieux dans la visite virtuelle et envisagent une visite réelle. En effet, plus le rendu des photos est fidèle à la réalité, moins l’agent immobilier prend le risque que les visiteurs soient déçus de leur visite.

Soigner la mise en scène

Il faut que les prospects qui consultent les annonces immobilières s’imaginent vivre dans les logements en question et qu’ils les trouvent agréables. Voilà pourquoi on préconise de ranger les lieux et de les dépersonnaliser. Sans les éléments trop personnels d’autres personnes, il est plus facile de s’imaginer vivre dans les lieux pris en photo.

Pas de gel douche qui traîne dans la salle d’eau, ni de chaussettes par terre dans la chambre ou de dressing en désordre, mieux vaut ranger voire mettre des choses au placard si l’on veut faire place nette plus rapidement pour les photos. Puis, si aucun objet personnel ne traîne sur les photos, les prospects ne disperseront pas leur attention et se concentreront davantage sur le potentiel du logement. Il ne faut pas hésiter non plus à modifier la disposition des meubles pour donner un résultat plus harmonieux, si c’est envisageable.

Avoir l’esprit du détail

Il arrive que les biens immobiliers aient un détail charmant qu’il serait trop bête de ne pas valoriser. Un beau parquet, une cheminée majestueuse, des moulures élégantes, dévoiler ce type d’atouts dans les photos des annonces les rend plus attractives. Par contre, attention aux miroirs : c’est intéressant quand on est sur place pour donner du volume à une pièce, mais il ne faut voir le reflet de personne ! Les espaces extérieurs (jardin, allées, terrasse, etc.) et la vue qu’ils offrent peuvent aussi valoir leur coup d’œil et apporter du charme à une annonce immobilière.

Découvrez notre formation Photo immobilière ici 

Nos dernières formations ALUR :

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Panier

Téléchargez notre catalogue

Entrez votre e-mail et obtenez notre catalogue

Téléchargez notre catalogue