Le boîtage et la prospection immobilière

    Agent Immobilier Juridique Marketing

    agent-diversite-1

    Le boîtage et la prospection immobilière

    11/06/2019 rckadm 772 Pas de commentaire

    Techniques de prospection

    Le boitage consiste à distribuer des tracts (sans nom ni adresse précise) dans les boites aux lettres des particuliers résidents de son secteur. Il sert principalement à promouvoir les services des agences immobilières.

    Avantages :

    • Il permet un ciblage extrêmement précis : qu’il s’agisse de cibler un quartier spécifique, une rue, un type de bien. Cela est d’autant plus pertinent, si l’on vous a confié un mandat de recherche pour un bien situé dans une zone restreinte.
    • Moyen de générer de la sympathie, et ce sans être perçu comme trop agressif commercialement en souhaitant par exemple de joyeuses fêtes ou en rappelant sa présence aux habitants d’une zone de chalandise.

    Inconvénients :

    • Risque de lasser le client potentiel si la distribution est trop répétée.
    • Technique chronophage : entre la création du contenu du tract et sa distribution, cela prend de nombreuses heures.    

    Conseils :

    • Faire des tracts de qualité : belle présentation épurée, images de haute-définition, donner un côté humain en opposant votre signature ou mettre une photo.
    • Cibler en priorité les secteurs recherchés par vos prospects.

    Message a faire passer sur le flyer :

    • Slogan court et facile à mémoriser.
    • Utiliser des mots clefs comme : « offert », « gratuit » , « découvrez », « exceptionnel », « promotion », « gagnez », « n’attendez plus », qui attirent immédiatement.
    • Pas de long discours : poubelle.

    Accroche percutante et visuel séduisant :

    • Choisir une couleur dominante et des couleurs complémentaires en fonction de votre cible et du thème de communication.

    Qualité papier :

    • Pour une cible large : papier léger.
    • Pour les produits hauts de gamme : papier glacé plus épais.

    Appel a l’action :

    Le flyer doit susciter l’envie d’amener le prospect à vous contacter, visiter votre site ou venir en agence.

    • Hyper visible (couleur, mise en forme).
    • Bénéfice motivant : estimation gratuite, shooting photo de votre bien avec photos gratuites.
    • Créer l’urgence : diagnostic offert pour tout mandat exclusif signé avant le 15 du mois.

    Les mentions obligatoires :

    • Nom et adresse de l’imprimeur.
    • Mention « ne pas jeter sur la voie publique ».
    • Informations légales : RC, nom dénonciation social, montant du capital.
    • Droit à l’image.
    • Propriété photos.

    La rédaction :

    La composition de la lettre doit respecter le principe A.I.D.A. :

    • Attention : attirer l’attention par l’accroche visuelle.
    • Intérêt : Éveiller l’intérêt, par le premier paragraphe, qui doit annoncer au client le bénéfice qu’il obtiendra.
    • Désir : le faire naître par l’argumentation qui doit permettre au lecteur de se mettre en situation.
    • Action : l’engager, la décider, dire au lecteur la démarche à suivre, fournissez-lui un moyen simple pour répondre (coupon-réponse, carte ou enveloppe T).

    En résumé, la lettre doit accrocher le lecteur immédiatement. Il faut personnaliser la lettre au maximum (différents types d’écriture, signature originale, couleurs variées, post-scriptum).

    Le premier paragraphe doit éveiller l’intérêt, pour cela vous pouvez faire appel à différentes techniques :

    • La question,
    • L’idée frappante,
    • Le mauvais souvenir ( à utiliser avec précaution),
    • La personnalisation,
    • L’histoire,
    • La nouvelle,
    • Le résumé,
    • L’appel à l’imagination,
    • Le témoignage.

    Les paragraphes doivent être courts. Les mots simples et impliquant (vous ; votre ; nouveau ; accepter ; vouloir ; maintenant…).

    Les « vous » doivent être plus nombreux que les « nous ».

    Les verbes doivent être au présent ou à l’impératif.

    L’enveloppe doit éveiller l’attention sans être assimilée à une publicité.

    Les avantages :

    • Le mailing est a la fois une technique et un outil de contact direct ;
    • Il permet de toucher régulièrement tous les habitants de son secteur ;
    • Les retombées sont faciles à quantifier.

    Le suivi :

    La prospection et la distribution de mailing doivent faire l’objet d’un suivi quantitatif et qualitatif pour savoir le nombre de contacts acquéreurs/ vendeurs/ prises de mandats/ investisseurs.

    Sur le même sujet A consulter
    Une mise à jour est en cours, l'espace formation est actuellement en maintenance, merci de votre compréhension.